Tout sur la cravate !

Comment entretenir vos cravates ?

Votre cravate est exposée à tous les dangers :

  • Porter une cravate l’expose aux tâches : en particulier lors des repas où elle peut faire figure de bavoir…
  • Si vous l’enlevez en conservant le nœud (par fainéantise, afin d’éviter de devoir le refaire) des plis se formeront.
  • Enfin, une cravate peut également s’abimer si elle n’est pas conservée soigneusement à l’abri de la lumière et de l’humidité.

L’entretien d’une cravate est donc essentiel si vous voulez la porter longtemps !

Les tâches

tâches sur une cravateIl est parfois difficile de manger sans se tâcher, particulièrement au niveau de la cravate. L’idéal pour éviter les tâches sera donc de la protéger lors du repas ou oublier les plats en sauce !

Et comme il est difficile de remédier à une éclaboussure sans y laisser des traces, le nettoyage d’une cravate n’est pas une tâche (!) à prendre à la légère.

Le lavage en machine ou même à la main est fortement déconseillé, alors confiez la à un teinturier qui par expérience saura quoi faire (nettoyage à sec)

En cas d’urgence, vous pouvez utiliser un papier absorbant pour aspirer le plus gros de la tâche puis l’humidifier légèrement avec un linge,  mais surtout, ne jamais la plonger directement dans l’eau ! Et bien sur éviter de frotter ce qui risque d’étaler…
Éviter également d’utiliser un détachant sans en connaître l’effet exact.

Les plis

En dehors des tâches l’ennemi le plus redoutable est le pli. Une cravate mal dénouée, trop serrée ou mal rangée va immanquablement marquer au niveau des plis.
Les causes principales des plis disgracieux sont donc à combattre :

  • Surtout évitez de conserver le nœud le soir en rentrant. C’est tentant de le garder, on pense ainsi ne pas avoir à le refaire le lendemain. Mais, de une, vous savez maintenant parfaitement comment faire votre nœud de cravate et surtout un nœud qui reste en place va forcément conserver ses plis. De même il faut le défaire soigneusement. Il suffit de faire à l’envers les mêmes manipulation que le matin !
  • Le nœud doit être léger pour éviter les plis : un nœud trop serré en plus d’être inconfortable va marquer l’étoffe de la cravate.
  • Il existe plusieurs façon de ranger vos cravates, principalement en fonction de leur composition. Une cravate en soie pourra être suspendue sur un porte-cravates. En quelques jours la gravité et les propriétés de la soie la défroisseront naturellement. Pour les cravates utilisant d’autres matériaux, le mieux sera de les enrouler ou d’investir dans un étui à cravates.

Les cravates supportent généralement assez mal le fer à repasser. Dans tous les cas éviter le repassage direct : toujours intercaler une pattemouille entre le fer et la cravate, utiliser la température la plus faible du fer et éviter au maximum de passer sur les bords.

On peut trouver sur le net des conseil de repassage, par exemple sur la vidéo suivante ou sur ce site (repassage d’une cravate ou d’une lavalliere).

Vous avez aussi la solution (pas très écologique) de DSK : le bain de vapeur :

Comment les conserver ?

Il faut éviter de ranger vos cravates en vrac dans un placard, avec vos chaussettes… Elles seront bien mieux à l’abri de la lumière (la lumière naturelle peut abîmer vos cravates en soie) et de l’humidité, sur un porte cravate ou dans un étui à cravates.